Réunion sur le TOP entre le Conseil général et le Grand Lyon

Une réunion importante et attendue sur le Tronçon Ouest du Périphérique (TOP) se tiendra lundi entre le Département du Rhône et la Communauté urbaine de Lyon, pour définir notamment l’organisation et le financement du projet. Je profite de cette occasion pour rappeler la position que je défends depuis toujours dans ce dossier, dans l’intérêt de l’agglomération en général et pour l’avenir d’Oullins en particulier.

Seul un débat serein et dépassionné pourra régler une situation intenable qui dure depuis des années et plonge quotidiennement les habitants du sud-ouest lyonnais dans d’interminables bouchons. Le bouclage inachevé du TOP résonne en effet comme un aveu d’impuissance des responsables actuels de la Communauté urbaine à mener à terme ce projet essentiel. On ne peut s’empêcher de les sentir plus impliqués par les accès au Grand Stade que par les tracas des habitants du Grand Lyon qui se rendent au travail chaque jour.

C’est pourquoi j’ai depuis toujours fait du TOP un de mes objectifs majeurs. Il est pour moi hors de question d’accepter sans ciller le tracé court imposé par Gérard Collomb qui prévoit des échangeurs à Beaunant, aux Hôpitaux-Sud et à la Saulaie avant de traverser le fleuve pour rejoindre le boulevard Laurent Bonnevay. Cette option est une aberration en termes d’aménagement de notre territoire.

Je souhaite, comme je l’ai toujours soutenu depuis le début, que le tracé alternatif, plus large, que je propose et qui relie l’A45 à la rive gauche par le barreau sous Irigny et par un nouveau pont à Pierre-Bénite, soit étudié comme il se doit et fasse bientôt consensus.

Je mettrais tout en œuvre afin que le tracé choisi pour relier Francheville à la rive gauche du Rhône puisse ainsi englober Oullins, Saint-Genis-Laval et Pierre-Bénite dans le cœur de l’agglomération à laquelle elles appartiennent naturellement.

Je refuse enfin que plusieurs dizaines de milliers de véhicules passent chaque jour au-dessus de la tête des Oullinois et vienne défigurer et empoisonner le projet d’aménagement d’éco-quartier que je souhaite développer à proximité du futur pôle multimodal qui accueillera le prolongement de la ligne B du métro à Oullins en 2013.

Cette réunion, que j’appelais de mes vœux, est une avancée importante pour ouvrir le débat. Je continuerai à me battre pour le meilleur projet, pour Oullins, le sud-ouest lyonnais, l’agglomération et tous leurs habitants. C’est « ma » vision de l’intérêt général !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s