2 000 pétitionnaires disent : « Non au tracé court du TOP ! »

petitions_top

La Commission nationale du débat public (CNDP) saisie le 4 avril dernier par le Grand Lyon, comme la loi l’y oblige, a décidé que compte tenu des enjeux socioéconomiques et des impacts sur l’environnement, un débat devait être organisé sur le tracé du tronçon ouest du périphérique (TOP).

Si on ne peut que se réjouir que plusieurs options soient présentées au débat public, ce que j’ai toujours demandé, je regrette vivement que le tracé dit « rocade » ne reprenne que partiellement le tracé long que nous défendons.

En effet, le tracé que nous recommandons a l’avantage d’englober Saint-Genis-Laval et Pierre-Bénite dans l’agglomération, de tenir compte du développement urbain et économique du sud-ouest lyonnais et surtout, de préserver les hôpitaux des pollutions climatique et sonore.

C’est pour appuyer notre position auprès de la CNDP que j’ai transmis cette semaine une copie des 2 000 pétitions « Non au tracé court du TOP » à M. Philippe Marzolf, vice-président de la CNDP et président de la Commission particulière du débat public sur le projet de bouclage du périphérique, et que je demande qu’une variante au tracé « rocade » puisse être étudiée.

Nous faisons ainsi entendre notre voix et comptons bien peser de tout notre poids dans le débat qui s’ouvrira pour une durée de quatre mois, de novembre 2012 à février 2013 avant la décision du Grand Lyon, maître d’ouvrage, en juillet 2013.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s