Projet de loi mobilité : le sénat rejette la taxe poids lourds.

Le Sénat vient d’envoyer un signal clair au Gouvernement sur l’esprit qui doit présider à l’examen du projet de loi d’orientation des mobilités : pas de nouvelles taxes. La Ministre chargée des Transports, Mme Élisabeth BORNE, n’avait pas manqué une occasion, ces dernières semaines, de manifester son intérêt pour une nouvelle taxe sur les poids lourds. Si la question de l’imposition des poids lourds étrangers, demeure pertinente eu égard à la faible contribution qu’ils apportent à l’entretien de nos routes, le groupe les Républicains ne veut pas que l’examen de ce projet de loi des mobilités se transforme en concours Lépine de la taxation des entreprises françaises. On ne peut pas créer une nouvelle taxe sur un coin de table, surtout s’il s’agit de convoquer les vieux fantômes de l’écotaxe. Le secteur du transport de marchandises est un secteur fragile, extrêmement concurrentiel, où les professionnels, à l’instar de tous les français, ont une demande simple que le Sénat a voulu satisfaire : pas de nouvelles taxes !