Mobilité et santé : deux enjeux intimement liés

Voir mon intervention au Conseil de Métropole du 18 mars 2019

« Je suis intimement convaincu qu’il y a urgence et que nos politiques publiques doivent favoriser davantage non seulement les modes doux – j’avais eu l’occasion de m’exprimer sur le sujet au dernier conseil – mais aussi la réduction de la pollution industrielle et celle dû au chauffage. Toutes les démarches que nous entreprendrons seront bénéfiques pour le bien-être et la santé de nos concitoyens. Le coût de la pollution de l’air (extérieur et intérieur) annuel total pour la France est estimé à 100 milliards d’euros dont une large part liée aux coûts de santé. »

Retrouvez mon intervention lors du conseil de la Métropole de Lyon du 18 mars 2019